Visite de la chapelle Loyola

Le 21 novembre 2012, l’équipe d’Imaginons St-Marc est allée visiter la chapelle Loyola, située dans le campus universitaire de Concordia. La chapelle a été bâtie en 1933, deux ans plus tard que l’église St-Marc, et elle fait partie des autres installations à caractère religieux de l’université. Ayant servi pendant plusieurs décennies de lieu de culte à la communauté Catholique Romaine de l’ouest de l’île, la chapelle traverse actuellement une période de transition.

Un lieu de culte multiconfessionnel

En 2009, l’équipe du Multi faith Chaplaincy de Concordia a lancé un processus pour repenser la chapelle comme un lieu consacré, multiconfessionnel. Suite à une démarche participative incluant la communauté des paroissiens, les étudiants de Concordia et d’autres acteurs clés, la chapelle s’est donné une nouvelle vocation afin d’inclure la tenue d’événements à caractère communautaire divers. Danse, yoga, préparation d’examens, soirées festives… Un véritable buffet d’activités qui jusqu’à maintenant n’a cessé de croître et de redonner de la vie à l’espace.

Un air familier

Actuellement, la chapelle Loyola opère comme un Imaginons St-Marc au quotidien. La diversité des activités qui y ont lieu nous ont fait pensé à la programmation de nos semaines de résidence. Et si ce n’était pas seulement pendant quelques semaines ? L’équipe de la chapelle Loyola a mis en place un mode organisationnel qui leur permet de modifier rapidement l’espace afin de l’adapter aux besoins divers des personnes et des groupes qui le louent. Parmi les éléments les plus importants, soulignons le fait qu’ils ont une équipe de 5 « ambassadeurs » qui sont responsables de l’accueil des personnes qui rentrent dans l’espace, ainsi qu’une coordonatrice à temps plein qui gère les différentes activités. Aussi, la majeur partie du mobilier est mobile (bancs, autel, chaises et tables), faisant en sorte que l’espace puisse servir à des fins très diversifiées.

Un espace consacré qui sort de l’ordinaire

Une des particularités qui nous a touché lors de la visite, c’est le fait d’avoir une telle diversité d’activités dans un lieu consacré. Pour réussir à combiner harmonieusement les multiples usages de la chapelle, l’équipe de gestion a travaillé étroitement avec la communauté religieuse afin de trouver des façons de respecter et d’honorer le patrimoine historique et religieux des lieux, tout en posant des actions tournées vers l’avenir. Ceci passe par le renouvellement constant du dialogue entre les différentes parties prenantes afin de s’adapter à leur évolution. En effet, rester à l’écoute des besoins de la communauté s’est avérée être l’une des clés du succès du processus de transformation de la chapelle.

Par exemple, il est possible d’accéder en tout temps à un jubé latéral où demeure l’espace de méditation et de prière. Ainsi, le caractère religieux chrétien est respecté en même temps que la vocation première du lieu est transformée. De plus, dans une perspective d’ouverture aux autres croyances et formes de spiritualité, les tableaux du chemin du Christ ont été recouverts par des symboles religieux divers. Ces derniers sont retirés lorsque la communauté chrétienne y tient des activités religieuses et qu’elle souhaite avoir le chemin du Christ à la vue des participants.

Rassembler les communautés

Le défi majeur auquel l’équipe de la chapelle fait face, consiste à communiquer aux différents usagers de l’espace leur vision globale d’inclusion et d’ouverture. En effet, malgré le grand nombre d’événements qui ont lieu dans la chapelle, les personnes qui l’utilisent sont rarement au courant de la mission plus large qui l’anime : celle d’accueillir et de réunir plusieurs communautés sous un même toit. Pour cela, l’équipe de la chapelle va tenter de collaborer plus étroitement avec les organisateurs d’événements dans un esprit de les inclure dans une réflexion plus large d’ouverture et de coexistence.

Un grand merci aux membres de l’équipe de la chapelle Loyola qui nous ont si chaleureusement accueillis lors de notre visite et tout particulièrement à Rev. Ellie Hummel, Helen Downie, ainsi qu’à Solomon Krueger.

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>