Saint-Marc, ville vivante et cercle d’apprentissage

Tous les soirs cette semaine, de 17h à 19h, différents ateliers sont au programme.

« Sock Monkeys » fabriqués dans des écoles et ateliers de réadaptation, gracieusement mis à disposition par l’organisme de bienfaisance Exeko (www.exeko.org)

Hier, lundi 29 octobre, en soirée, une douzaine de personnes ont animé le café citoyen par une discussion sur le site St-Marc comme lieu clef d’une ville vivante. Guidés par Jonathan Jubinville, les participants ont commencé par partager un mot que le site leur inspire, comme peut le faire la nature ou le sacré : sérénité, renaissance, spiritualité, hypocentre, chaleureux, convergence, forum. La discussion s’est rabattue sur les besoins fondamentaux de l’être humain et la façon dont ce site pourrait les combler. La ville a été identifiée comme facile d’accès et comme point de repère en innovation sociale. Les participants ont ainsi vu le potentiel de renforcer ceci sur le site St-Marc, en visant la création d’un espace en constante évolution où les gens se sentent en sécurité et bien accueillis.

Selon l’avis de certains participants, le verdissement des bâtiments existants pourrait se faire en laissant les plantes récupérer une partie du bâtiment. D’autres suggéraient plutôt d’ajouter des panneaux solaires et des toits verts. Le tout permettrait de contribuer à la biodiversité autant naturelle que culturelle de Montréal.

 

Parallèlement à cela, l’entrée de l’église a accueilli les membres du cercle Équipage, un cercle d’apprentissage portant sur les pratiques collaboratives. Tous ont été impressionnés par le lieu et la richesse des échanges qui s’y sont déroulés.

Quoi de plus naturel, pour un groupe comme celui-ci, que de se retrouver sur le site Saint-Marc? En effet, tout comme lui, ce cercle a commencé il y a quelques mois un processus de définition et de redéfinition. Il se sentait donc à sa place dans cette église, cette zone de questionnement qui est devenue un lieu propice à l’innovation et à la co-création.

Au cours de la soirée, les membres du cercle ont été amenés à s’adapter à un nouvel environnement, un lieu ouvert, un peu à l’image d’une place publique. Tous ont été marqués par l’ampleur du site, son côté à la fois sacré et vivant et sont repartis ravis de leur expérience!

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>