Comment on s’installe quand l’usage change?

Premièrement, les essais:

On s’installe en cercle d’apprentissage au milieu de l’allée centrale de l’église, pendant qu’un groupe de théâtre répète en haut dans le jubé.

 

On peint ensemble dans les bancs, pendant que d’autres apprennent à naviguer l’internet.

On écrit notre blogue, pendant que des visiteurs explorent les recoins du site en partageant leurs idées… et occasionnellement leurs chansons dans la nef! On sème nos idées dans le jardin d’Éden pendant la projection d’un film.


On s’aperçoit que ce partage nous fait prendre conscience de ce qui nous entoure. Par moments ça crée des distractions, mais moins qu’on avait cru. Cette présence des autres sert aussi à repenser des choses et à enrichir le dialogue, ce qui nous surprend agréablement. Nous avons aussi été témoin de partages inattendus : par l’intégration de participants à une activité qu’ils ont rencontré par hasard sur place, par l’intégration d’éléments imprévus dans le cadre des activités planifiées…

Deuxièmement, l’atelier:

Un groupe de personnes créatives du voisinage et de la ville se sont penchées sur l’organisation des usages, identifiant par leur discussion des pôles thématiques autour desquels gravitent la panoplie d’usages proposés lors de la semaine 1. Un groupe a organisé les usages par thème, considérant le partage des ressources et le son : zones commerciale, communautaire, service, sportive, logements, et au cœur un centre de ressources.

L’autre groupe s’est organisé autour de trois noyaux: la première, une zone de rencontre, co-working, escalade et ateliers ouverts; la seconde, une zone de création, de marché , de logement et des services communautaires; puis une zone centrale, composée d’un espace public ouvert et d’un jardin/cour intérieure, autour de laquelle se rassemblent garderie, bibliothèque, service de prévention de santé, cercles d’apprentissage…

Nous avons lancé un défi de transformation des espaces existants : soit par la démolition ou par l’ajout de bâtiments. Les deux groupes ont réfléchi au site complet et à son emplacement dans le quartier. Les deux schémas avaient plusieurs points communs, telle la cour intérieure liée à la rue et aux usages publiques, un mur d’escalade extérieur à haute visibilité ancré au bâtiment de l’église, un réaménagement important du parvis d’église pour mettre l’emphase sur son caractère de place publique, et l’intégration d’un marché extérieur. La création d’espaces verts bien aménagés a pris une grande importance dans les deux propositions.

Un groupe a proposé une approche bien vitrée, avec beaucoup ajouts de fenêtres et d’ouvertures aux bâtiments existants, voir même en aménageant un toit terrasse autour de nouveaux puits de lumière. L’autre groupe a proposé de prolonger la zone commerciale sur Beaubien en construisant un nouveau bâtiment à usage mixte sur le coin de la 1ere Avenue, abritant des petits commerces et entreprises avec pignon sur rue, ainsi que l’ajout de logements sociaux aux étages, sous un nouveau toit vert.

 

Les participants ont exprimé un désir d’éliminer les clôtures et barrières, de donner un caractère moins grisâtre au site, d’intégrer des matériaux nobles, et d’y trouver plus de bois et plus de verre transparent.

Imaginons Saint-Marc – mardi le 30 octobre 2012

Publié dans Non classé
Un commentaire pour “Comment on s’installe quand l’usage change?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>