définition de l'écrit en didactique

Exemple de contrat implicite à l'école élémentaire venant d'une recherche de Stella Baruk[5] : on a proposé à 97 élèves de CE1 et CE2 le problème suivant : « Sur un bateau il y a 26 moutons et 10 chèvres. Depuis les années 1970, la didactique s'est développée autour des mathématiques, des sciences, du français, des langues, des sciences de la vie et de la terre, de l'éducation physique et sportive, de l'histoire et de la géographie ou de la didactique professionnelle. À partir des années 1990 cependant, le paradigme du constructivisme a été complété par d'autres paradigmes prenant en compte la complexité de l'acte d'enseigner. Distinction entre didactique et pédagogie, La transposition didactique et les pratiques de référence, Obstacle épistémologique, obstacle didactique, objectif-obstacle, Classification de la Didactique des Disciplines. A priori, la question semble naïve tellement la réponse est évidente : l’oral, c’est quand on parle. Enfin, l'activité n'est pas nécessairement individuelle mais peut reposer sur un travail de groupe pouvant faire apparaître des conflits (sociocognitifs). Rédigé par Michel Billières le 25 juin 201425 juin 2014. Article Didactique des disciplines (Encyclopédia Universalis) : ARDIST (association francophone pour la recherche en didactique des sciences et des technologies) : ARDM Association pour la Recherche en Didactique des Mathématiques : ARCD Association pour des Recherches Comparatistes en Didactique : Institut national de recherche pédagogique (INRP), devenu institut français de l'éducation (IFE) : European Science Education Research Association ESERA : Portail Educatif et Moteur de Recherche en Didactique des Disciplines : Laboratoire de Didactique des Sciences d'Orsay (DidaScO. ce triangle - représenté en général par EAS équilatéral - permet de visualiser les interactions possibles (côtés du triangle) entre 3 pôles (les trois sommets du triangle) : le pôle E de l'Enseignant (le maître), le pôle A de l'Apprenant (l'élève) et le pôle S du Savoir (mais lequel...?). La langue est une et homogène. La domination de l’écrit au détriment de l’oral est due. Le contrat didactique est un concept introduit par Guy Brousseau[4]. Quel est l’âge du capitaine ? En filigrane, on voit donc se profiler l’intérêt pour les stratégies d’apprentissage qui seront mises en vedette quelques années plus tard. On admire les pages immortelles des grands écrivains en oubliant que eux aussi ont dû s’y reprendre à maintes reprises avant de proposer la dernière version de leur oeuvre. C’est pourtant simple ! Elle doit faire du … Une conséquence en est que la didactique est entrée dans la formation des enseignants. Par exemple il nomme « noosphère Â» l'ensemble des instances de la société qui président à la transposition. Favoriser cette interaction A-S nécessite bien sûr de la part de l'enseignant la mise en place d'une situation didactique propice à l'appropriation - par les élèves - de la (ou des) connaissance(s) qu'il doit transmettre. Le matériau lexical était dispensé en fonction des listes de vocabulaire établies suite à l’enquête du Français Fondamental. Problématique de l'écrit en classe de langue. énoncés, qui sont les productions d’apprenants de français langue étrangère1 en Belgique néerlandophone, dans une situation de jeu de rôles en classe de FLE. Puis, de glisser progressivement vers d’autre niveaux au fur et à mesure de la compétence linguistique de l’apprenant. Idée fausse que phrase = structure et grammaire texte = cohérence et sens Truth : la structure est toujours au service du sens pour le texte comme la phrase. Ph. (en général avec un support concret), dont la résolution nécessite l'investissement des élèves. Cette élaboration doit passer par des remises en question et des constructions de ces conceptions. La stabilité rassurante de l’écrit s’oppose aux imprévisibles -donc inquiétantes- fluctuations sinueuses de l’oral. Il faut avoir à l'esprit que ce savoir est non seulement celui des connaissances livresques, mais aussi celui des savoir-faire associés. Dès que l’enfant apprend à lire et à écrire, tout se passe par le truchement de l’écrit. Les racines de la didactique remontent à l'Antiquité avec des traces écrites datant des philosophes grecs et des civilisations orientales antiques comme la Chine. Selon les régions de la francophonie, les mots, les expressions, les tournures syntaxiques, la prononciation (sons, rythme intonation) varient dans des proportions parfois considérables. L’une des raisons expliquant la difficulté de définir précisément ce concept tient dans sa nature même : 1. quel(s) champ(s) disciplinaire(s) la didactique des langues recouvre-t-elle, 2. quel est son degré d’auto… Voici esquissés maints aspects des phénomènes de l’oral qui inspireront d’autres articles dans la suite de ce blog. La dernière modification de cette page a été faite le 28 septembre 2020 à 18:54. Il peut être mené du primaire jusqu'à l'université, avec des modalités évidemment fort différentes suivant les niveaux d'enseignement et leurs objectifs. Ce qu'il est important de noter c'est que, même pour des disciplines « dures Â» telles que les mathématiques ou les sciences, le savoir enseigné est un savoir reconstruit spécifiquement pour l'enseignement. De Boeck Université. On interprète les erreurs des élèves comme signe de lacunes en vocabulaire et en syntaxe de phrase (« ils n’ont pas de mots, ils ne savent pas faire une phrase ») ; on repère surtout les 2 A. Chervel, Et il fallut apprendre à écrire à tous les petits Français…, Paris : Payot, 1977. Les Questions Socialement Vives sont des questions d'actualité faisant l'objet d'enseignement et donnant lieu à des débats au sein de la société, des médias et des écoles. Dans une vision structuraliste classique, chaque membre d’une communauté linguistique donnée est détenteur de la langue. Ces attentes traitent de l'enseignement et de l'apprentissage. DIDACTIQUE DE L’ORAL ... Définition de l’activité proposée Compétences et connaissances en jeu : langage en ... proche possible de l’écrit . Il contribue souvent aux « Ã©ducations à... Â» avec des formes scolaires renouvelées (débat, dérangement épistémologique, usage des TICE...). En caricaturant un peu : En théorie, l'idéal pour l'enseignant serait donc de privilégier l'interaction A-S alors que dans la pratique il fait tout son possible pour bien doser le mélange de ces trois interactions, en le saupoudrant de plus ou moins de discipline... La proposition récente de « maître médiateur Â» va dans ce sens : l'enseignant n'est alors plus celui qui délivre le savoir à l'élève (on parle alors de savoir réifié), mais celui qui aide l'élève à s'approprier ce savoir, cette interaction pouvant être représentée par la médiane issue du sommet E dans le triangle EAS. Il s'agit de situations didactiques construites autour d'un « problème Â», le terme désignant un questionnement, une énigme, issue d'un objet, d'une observation, etc. Mais la didactique fait l'hypothèse que la spécificité des contenus est déterminante dans l'appropriation des connaissances. Dans ces échanges langagiers, les protagonistes adoptent tel ou tel niveau ou registre de parole. Oral et communication. Outre une formation en linguistique appliquée suffisante pour transcrire correctement cette langue et en comprendre le fonctionnement interne, une formation didactique sera prodiguée dont les points essentiels doivent s'articuler autour de l'enseignement des disciplines traitées en langue autochtone. Guy Avanzini souligne à propos de cette réconciliation entre la didactique et la pédagogie que « la recherche didactique a toute sa portée et son ampleur, mais elle ne l'atteint que prise en compte dans un ensemble plus vaste, et à condition d'accepter le facteur d’irrationalité, de fortuité, que l'approche expérimentaliste prétend en vain réduire, mais que la considération des situations réelles oblige à introduire dans la compréhension de la réussite ou de l'échec scolaire... Â»[3]. et de l'apprentissage tout au long de la vie. La progression dans la connaissance a donc mis en évidence des obstacles à franchir. Du point de vue pédagogique, la question porte alors sur la façon de faire émerger ces conceptions et, lorsqu'elles ne sont pas compatibles avec le savoir enseigné, sur les possibilités de les faire évoluer. Mais est-ce là une explicitation du terme qui nous intéresse ? À propos de la didactique, Revue Simon, N° 606, 1986. L’oral s’acquiert naturellement, sans aucun effort. M’ a beaucoup servi pour mes notes( je suis en ce moment un cours de didactique de l’enseignement du français : compréhension et production orales. Merci pour cet article. Le cœur de ce numéro réside dans l'interaction entre l'écrit et l'oral, sans hiérarchie de l'un à l'autre. Tout ceci est frappé au coin du bon sens. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les fonctions du schéma de Jakobson font l’objet d’analyses minutieuses ; conditions physiques et psychologiques de la communication orale. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Il le définit comme l'ensemble « des relations qui déterminent - explicitement pour une petite part, mais surtout implicitement - ce que chaque partenaire va avoir à charge de gérer et dont il sera, d'une manière ou d'une autre responsable devant l'autre. Ce sont d’autres unités qui interviennent dans les interactions verbales. (2000) Didactique des disciplines. Celles-ci nourrissent la réflexion interactionniste. La didactique des Questions Socialement Vives peut être reliée au courant anglo-saxon des socio-scientific issues. Cours et activités de didactique de l‘écrit 1 AMMOUDEN M‘hand (2015) « Cours et activités de didactique de l‘écrit. s'intéressent toutes les deux aux processus d'acquisition (en se centrant sur l'élève) et de la transmission (en se centrant sur l'enseignement) des connaissances. Les élèves n'ont pas au départ, tous les moyens de répondre à la question. Ils répondent parfaitement à ce que l’on apprend dans les grammaires, et notamment l'écrit est une transposition de l'oral. Les concours font une place à ce type de questions (épreuves sur dossier, épreuves professionnelles, mémoires professionnels). En conclusion, le contrat implicite entre les élèves et l'enseignant peut être interprété par le fait que l'enseignant ne peut pas donner des exercices impossibles à résoudre. Au fil des décennies, certains mots tombent en désuétude ou changent de sens, d’autres apparaissent, des sons ou combinaisons phonologiques caractéristiques d’une époque s’évanouissent dans le passé. Pour un « bon fonctionnement Â» de la classe : L’efficacité de la relation dépend de la compréhension mutuelle des intentions de l’autre. A partir de cette reconstruction – et c’est le deuxième objectif – nous nous proposons de faire ressortir quelle est la contribution de cette approche à une didactique de l’écrit, quelle en est son originalité et spécificité et comment les propositions qu’elle contient peuvent être mises à l’épreuve. Séré, A. Tiberghien, etc.). Un curriculum, au sens commun, représente donc un parcours (cf. à la tradition. Il serait difficile en effet de retracer l’émergence d’une pensée didactique ayant pour objet l’écrit scolaire et l’apprentissage continué de l’écriture, sans faire une incursion, aussi brève soit-elle, dans l’histoire de Pratiques, dont les débuts – au moins jusqu’en 1980, date du numéro 26, « Écrire en … Le canal de communication est également objet d’étude ; est partie prenante dans la constitution des processus cognitifs ; constitue un processus structurant dynamique permettant à l’apprenant, échangeant avec d’autres acteur sociaux, de développer ses compétences langagières et, partant, ses savoirs et savoir-faire.  Les même règles ne s’appliquent pas à l’écrit et à l’oral. Ce terme occupe le devant de la scène dès le tout début des années 80. On peut par exemple s'appuyer sur le jeu de situations-problèmes, suscitant un conflit cognitif, devant conduire au changement conceptuel attendu. La situation didactique peut être choisie par l'enseignant de façon que le problème révèle un conflit (cognitif) et que la résolution corresponde donc au franchissement d'un obstacle. Oral et expression.C’est ici une vision normative de l’oral qui a cours. Résumé:. À l'aspect épistémologique présenté ci-dessus, correspond donc un aspect psychologique inauguré par Jean Piaget. C'est la notion d'obstacle épistémologique introduite par Gaston Bachelard. Ce mot provient du grec didaskein, enseigner. Ex : produire une phrase grâce à des étiquettes-mots, faire une ditée à l’adulte, en oder une rime liée à son prénom… Au CYCLE 3 Base de l’en odage et de la graphie aquise. Du point de vue didactique, ces obstacles, qualifiés parfois d'obstacles didactiques, peuvent alors être considérés comme des étapes-clés à franchir, et donc comme des objectifs de l'enseignement. La didactique a de nombreux liens avec l'épistémologie, la psychologie cognitive, et d'autres sciences humaines. Ce que cet article va s’attacher à rappeler. PLAY. L’oral est un produit en construction. Il convenait d’enseigner d’abord une, langue courante passe-partout. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées. En effet, la production écrite en classe de langue est le reflet des compétences de l'apprenant lors du passage à l'écrit. Ces phases de mise en question et de reconstruction constituent autant de possibles ruptures dans la construction des connaissances ainsi que des diverses sources pouvant mener à une véritable conception des choses abstraites ou non. À l'origine, la didactique n'est pas nettement différenciée de la pédagogie[1] qui est la science prenant en charge les problèmes spécifiquement liés à l'enseignement. Sur le plan didactique, la continuité permet d'envisager une progression de l'oral vers l'écrit quad l'inclusion permet d'envisager un apprentissage de l'écrit par l'oral. La résolution de la tâche et l'apprentissage qui en résulte dépend de la richesse du milieu didactique dans lequel sont alors placés les élèves. Parmi les travaux qui font basculer les didactiques dans des directions imprévues,on peut citer les recherches sur l'humour en particulier, tels qu'ils sont élabores par exemple dans l'ouvrage collectif : "rire en philo" (petit pavé, 2017). L’écrit est un produit fini. Quid du mode d’emploi de l’oral? Et ce bien davantage que l’écrit qui lui est plus stable, prévisible, normé. Les niveaux de langue (d’après C. Stourdzé les niveaux de langue pp. Des rapprochements ont eu lieu plus tard avec les sciences de l'éducation, favorisés par l'existence de structures comme l'Institut national de recherche pédagogique (INRP), qui a un département de didactique des disciplines, et la création des instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM). Elle est souvent fort différente de celle que voudrait en faire faire l'enseignant. Pour un didacticien, la première tâche est de caractériser l’objet sur lequel il travaille. L’oral est très souvent défini non par lui-même mais au moyen d’un quasi-synonyme. En effet, il n’est pas rare qu’une personne ait recours à un autre terme pour le qualifier si on lui demande de préciser sa pensée pour expliquer ce qu’est l’oral. Il existe des techniques pour ce faire. la « grammaire du français parlé » est toujours à décrire, même si d’intéressantes contributions ont vu le jour; les « genres oraux » sont difficiles à cerner; face à l’ordre scriptural, le désordre apparent de l’oral n’est est que plus flagrant. Ils doivent tout d'abord s'approprier le questionnement (dévolution) et mettre en œuvre leurs connaissances et leur ingéniosité pour trouver 'une' solution (en passant par une expérience concrète si besoin). La didactique est l'étude des questions posées par l'enseignement et l'acquisition des connaissances dans les différentes disciplines scolaires. En didactique du français langue étrangère, on peut esquisser plusieurs compétences à faire acquérir et à développer chez l'apprenant par le biais de la lecture :- une compétence de base qui vise à saisir l’information explicite (exprimé) de l’écrit. Le cas de la physique est particulièrement exemplaire puisque nombre de conceptions scientifiques se sont construites contre l'évidence (G. Bachelard) ; ainsi les lois « Ã©lémentaires Â» de Galilée et Newton restent difficiles à comprendre parce qu'elles s'opposent au « bon sens Â» commun. Il faut s’exprimer à l’oral sur le modèle de l’écrit. Résumé : S’inscrivant dans le cadre de la didactique de l’écriture, l’investigation dont nous rendons compte dans le présent article est une tentative d’évaluation des pratiques enseignantes adoptées en classe de fle et une analyse des rôles des interactants lors du déroulement de l’activité de … L’oral y est subordonné. Il ne s’agit plus de décrire les différents types de communication. Dans une optique sociolinguistique, chaque personne à une manière singulière, bien à elle, d’utiliser la langue et de lui donner vie et corps par la parole. (2019). l¶écrit´, c¶est surtout dans le but de mieux faire apparaître les convergences de la didactique avec la rédactologie, et non pour placer la rédactologie dans le domaine de la didactique de l¶écrit (pour une discussion de ces convergences, voir Dressen-Hammouda, 2014b). Cours et activités de didactique de l’écrit 1 AMMOUDEN M’hand (2015) « Cours et activités de didactique de l’écrit. Des formations doctorales spécialisées se sont constituées dont sont issues de nombreuses thèses. En apparence, ils sont tout à fait normaux, c’est-à-dire, acceptés par la norme. Ces informations sont filtrées, interprétées, mises en relation (ou compétition) avec des connaissances préalables. La didactique est l'étude des questions posées par l'enseignement et l'acquisition des connaissances dans les différentes disciplines scolaires. La variation arpente l’espace. ETUDE DE TEXTES Øtexte n°1 : Didactique et pédagogie, Michel Develay Øtexte n°2 : Origines, malentendus et spécificités de la didactique, Michel Develay Øtexte n°3 : Vers une didactique comparée, Mercier –Schubauer Leoni –Sensevy Øtexte n°4 : L'analyse du travail en didactique professionnelle, Pierre Pastré 24 avril 2017 En débat, Nos dossiers, Ressources utiles dialogue, didactique de l'oral, oral, pratique langagière Marie Gaussel Dans un monde où l’écrit est roi, la parole semble délaissée. En effet, il n’est pas rare qu’une personne ait recours à un autre terme pour le qualifier si on lui demande de préciser sa pensée pour expliquer ce qu’est l’oral. Giordan A., Girault Y., Clément P. (1994), Terrisse A. C’est l’extériorisation par le langage. celui de la « programmation Â» d'un parcours éducatif, notamment dans l'esprit de l'éducateur ; c'est le niveau du, celui des expériences que vit l'apprenant et qui le transforment ; c'est le niveau du. Deux classifications sont actuellement admises par la communauté des didacticiens[6] : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le savoir savant pris en référence est d'une part un savoir décontextualisé et souvent coupé de son histoire. L’oral est beaucoup plus primesautier et imprévisible que l’écrit. L’écrit dispose aussi d’atouts objectifs de poids, et notamment: – toute personne peut sans préavis passer d’un registre de langue à l’autre et en utiliser plusieurs au cours de la même interaction; – il y a souvent des cafouillages et autres bafouillages à l’oral: retours en arrière et reprises, formulations incorrectes, hésitations diverses, syntaxe malmenée, « phrases » non achevées, difficulté à trouver le bon terme, transgressions et autres passages du coq à l’âne,  etc. L’excellent tableau ci-après illustre la problématique qui se posait aux méthodologues de l’époque. Elles veulent doter l’apprenant d’une compétence linguistique « authentique » se démarquant d’une langue aseptisée que personne ne parle au dire de certains didacticiens. Toute production écrite laisse une trace du fonctionnement cognitif du scripteur apprenant, même dans des productions scolaires comme la rédaction ou la dictée. L'enseignement de ces questions s'appuie sur des savoirs non stabilisés aux conséquences sociales et/ou éthiques importantes (OGM, nanotechnologies, politiques publiques...). Quels mots emploie-t-on pour parler de l’oral ? ; Tant qu’on les met sur le même pied, l’écrit s’impose par rapport à l’oral. L'enseignement de certaines disciplines se heurte alors à des conceptions « spontanées Â» (l'adjectif signifiant non construites par l'enseignement) qui peuvent faire obstacle à l'apprentissage. Les résultats débouchent sur des travaux dits d'"ingénierie didactique" quand il s'agit de questionner les séquences d'apprentissage et d'utiliser les résultats pour construire de nouvelles séquences. L'une des difficultés pour un enseignant débutant est, d'une part d'oublier sa représentation personnelle de l'enseignement issue de nombreuses années notamment dans le supérieur (épistémologie du maître), et de passer d'une pédagogie centrée sur le contenu à une pédagogie centrée sur l'apprenant. En France, des groupes de recherche en didactique se sont constitués dans plusieurs universités. une partie manifeste, qui serait la traduction plus ou moins fidèle d'une intention d'instruire, la mise en œuvre d'un curriculum prescrit ; une partie cachée, qui engendrerait régulièrement des expériences formatrices à l'insu des intéressés ou du moins sans que de tels apprentissages aient été volontairement favorisés : le, soit la didactique est classée comme une des sous disciplines des Sciences de l’Éducation, soit la didactique est partie intégrante de la discipline mère. L’écrit est une part active et visible de la culture; au poids de l’école. Communication devient le maître mot dans les années 60-70. Philippe Meirieu s'interroge, en 1987, sur la place respective de la didactique et de la pédagogie. Parmi les 97 élèves, 76 ont donné l’âge du capitaine en utilisant les nombres figurant dans l’énoncé. C'est-à-dire qu'une pragmatique de l'écrit prenant en compte les types d'interactions individuelles et sociales telles qu'elles fonctionnent dans la communauté linguistique (une socio-pragmati que) , à partir d'une étude des situations de production et d'une analyse des produits qui en découlent, reste très largement à construire. Ces quatre publications proposent des approches variées de l’écriture et de son apprentissage. En premier lieu, il importe de tenir compte de ce que l'esprit de l'élève n'est pas vierge et n'est pas un récepteur passif d'un savoir qui serait donné par l'enseignant. Christine Barré-De Miniac et Christian Poslaniec (sous la dir. Ce travail est toujours en cours dans de nombreux domaines. On trouve des similarités entre ces pratiques professionnelles et certaines capacités quotidiennes comme celle qui consiste à demander son chemin, à savoir lire un mode d'emploi ou un document technique en allemand, en anglais... Historiquement, la notion de curriculum n'est pas un concept de la didactique : dans les pays anglo-saxons, on parle de curriculum pour désigner le parcours éducatif proposé aux apprenants, alors qu'en France on parle de cursus. On pourrait ajouter : l’oral, c’est aussi quand on écoute. L’écrit constitue une part importante de la mémoire collective: textes sacrés, des grands auteurs, etc. Ce dernier constitue un domaine d’étude et d’appli cations dont les spécificités touchent différents composants constitutifs de tout ce qui est lié à la scripturalité : le sujet lisant/écrivant, le texte et le contexte. La relation qui unit le sujet et l’écriture est spécifiquement posée dans La Didactique de l’écrit, de J. Bibliographie. Il se vit en direct. La définition que Schaeffer (Ducrot & Schaeffer, 1972 : 595) propose du texte rend valide la notion Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. STUDY. L’oral, vecteur de la parole en situation, est marqué par l’hétérogénéité, la non uniformité. Halté Jean-François. Il faudrait enfin qu'on arrive à sortir de cette méthode qui consiste toujours à penser sur le mode de variation en sens inverse, à dire que plus je m'intéresse à l'élève, moins je m'intéresse au savoir ou plus je m'intéresse au savoir, moins je m'intéresse à l'élève... Â»[2]. Didactique pour enseigner (collectif). La définition de la didactique n’est pas chose simple et a donné lieu à d’innombrables controverses. de), in Ecrire en atelier, Observation, analyse, interprétation de quatre ateliers d’écriture, op. C'est ainsi que des physiciens, des biologistes et autres spécialistes ont pu devenir enseignants-chercheurs en sciences de l'éducation, tout en menant des travaux de didactique dans leur discipline. Ce Blog utilise Google Analytics. Des sociologues, en particulier Michel Verret, ont montré que l'élaboration des contenus disciplinaires est un processus complexe, lié à des questions de société. Il existe cependant, formulées par des didacticiens, des simplifications qui peuvent être utiles pour l'enseignement à un niveau élémentaire (par exemple, pour les démarches scientifiques, celles provenant de l'analyse critique du modèle OHERIC). Il est nécessaire de prendre en compte ses conceptions (représentations) personnelles qui constituent autant d'obstacles à l'élaboration de nouvelles connaissances. (voir les articles transposition didactique, situations-problèmes, etc.). Y. Chevallard en particulier a su le rendre accessible à la communauté des didacticiens en empruntant des concepts étrangers aux sciences « dures Â». On s’intéresse au rôle et au statut de l’émetteur et du récepteur, termes fréquemment usités pour désigner les protagonistes des échanges langagiers.

Saison Des Oranges Sanguines, Le Relais D'alsace Saint Nazaire, Bus Marignane Marseille, Mirasol Restaurant Menu, Appart à Louer Convenance Baie-mahault, Durée Préavis Démission Etam, Combien De Temps Pour Obtenir Un Récépissé,

Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

https://www.anipots.com/